En même temps, l’air s’est ouvert dans la cage thoracique et il remonte vers le cœur et le cerveau grâce à la pompe du diaphragme formulant un 8. La danseuse utilise le sol pour faire descendre son souffle et utilise sa voûte plantaire pour faire remonter l’énergie dans son corps. C’est son moteur.

La fusion
La fusion entre énergie et souffle constitue le départ de l’apprentissage du bien-être. Alors que mon souffle descend vers le bas, mon inspiration remonte vers le haut mais dans la partie haute de ma colonne pour que celle-ci se suspende et repose moins sur le socle des hanches du bassin.

La fusion entre énergie et souffle se situe au cœur du corps (plexus solaire, diaphragme). C’est le début d’apprentissage de la légèreté (le corps monte comme une vrille vers le ciel, la sculpture se fait). Le processus fait tourner la tête puisqu’il y a ré-oxygénation. L’énergie réinsufflée crée la beauté et lé légèreté du corps en mouvement.

 

  

FLORENCE ATTALI    I   ECOLE DE DANSE  I  METHODE   I  38 RUE PIERRE DEMOURS 75017 PARIS   I  +33 (0)6 09 24 10 05   I      I      I      I      I